Nasser al Khelaifi , président du PSG est-il sauvé ?

L’arrivée de Neymar au PSG a restauré l’autorité du président du PSG pour le moment, mais s’il ne réussit pas cette fois-ci à être  en demi-finale de la Champions League, Nasser al Khelaifi disparaîtra dans la fosse la plus profonde du Qatar.

La pression est au maximum sur tout le club

Que l’on se comprenne bien, ce n’est pas une affaire d’argent, les 222 millions et quelques bricoles à côté seront rapidement rentabilisés. C’est avant tout une affaire de fierté, on ne peut pas échouer car on deviendrait la risée de la planète football.

Neymar marquera de nombreux buts, Cavani un peu moins et les autres encore moins. Il faut juste souhaiter que l’ensemble des joueurs acceptent d’être les « faire-valoir » du très humble Neymar. Quelques points m’inquiètent.

  • En premier lieu, le Paris Saint Germain a-t- il un goal  à la hauteur de la situation ? Au 11 août 2017, je dis NON !
  • En second lieu, comment vont s’entendre Unai Emery et Neymar ? Deux hommes au fort caractère, nous verrons rapidement qui prend le dessus ou si un équilibre se met en place.
  • En troisième lieu, comment Cavani va vivre à nouveau l’époque de Zlatan, en pire ?
  • En quatrième lieu, si par miracle l’équipe et l’entraîneur venaient à s’entendre, quel sera le rôle du Président, mais surtout de son entourage qui a un esprit comploteur ?
  • En cinquième lieu, si pour l’arrivée de Neymar, le public était au rendez-vous, les problèmes que traverse le Collectif des Ultras qui se politise et fait la chasse aux sorcières sont loin d’être résolus. Le CUP a- t- il réunit ses instances pour le rapport moral et financier ? A- t-il fait valider ses comptes par un expert-comptable et les a rendus publiques ?…
  • En sixième lieu, la guerre interne pour savoir qui va gérer la sécurité au Parc des Princes est-elle finie ?

L’arrivée de Neymar est une chance énorme pour le PSG et pour le joueur. Elle a restauré l’autorité du président du Paris Saint Germain pour le moment, mais s’il ne réussit pas cette fois-ci à être  en demi-finale de la Champions League, Nasser al Khelaifi disparaîtra dans la fosse la plus profonde du Qatar.