Archives pour la catégorie Editorial

Tout article sur l’élaboration d’une analyse soit sur un sujet précis, soit sur une série de sujets à la demande, il peut être aussi hebdo, ou mensuel

Doha 13 juillet 2017, le Qatar est plus dans l’émotion que dans l’action

Dans quelques jours les qatariens mettront des statues dans tous les coins de rues pour glorifier leur nouvelle idole, l’émir Tamim bin Hamad al Thani, ils se donnent du courage comme ils peuvent, mais est-ce suffisant ? Continuer la lecture de Doha 13 juillet 2017, le Qatar est plus dans l’émotion que dans l’action

Doha 10 juillet 2017, la sorcellerie frappe le Qatar et ses voisins

Vous croyez que je rigole, pourtant le très sérieux Al Arabiya, journal saoudien qui ambitionne de remplacer Al Jazeera,  par la voix d’un de ses correspondants, en parle et même Doha News a été obligée de suivre.  Continuer la lecture de Doha 10 juillet 2017, la sorcellerie frappe le Qatar et ses voisins

Qatar, il y aura un avant et un après le 5 juin 2017

L’adaptation, le maître mot du Qatar pour les mois à venir. Les dirigeants de ce pays auront-ils le courage d’opérer le grand bouleversement qui s’impose ? Continuer la lecture de Qatar, il y aura un avant et un après le 5 juin 2017

Le silence assourdissant de l’émir du Qatar

Il est possible que Tamim bin Hamad al Thani trouve la force de s’exprimer dans quelques jours, en attendant, une citation de H.F. Amiel me vient en mémoire « Le silence, rien de plus ambigu, il ne laisse pas deviner ni son objet ni son motif. » Continuer la lecture de Le silence assourdissant de l’émir du Qatar

Les promesses non tenues du Qatar seraient à l’origine de la crise de juin 2017

Il y a de vieilles histoires entre pays du Golfe mais l’agacement s’est transformé en colère, car le Qatar ne tenait pas ses promesses de 2013 et 2014 et puis il y a eu la rançon pour la libération des chasseurs en Irak, l’étincelle qui a mis le feu aux poudres. Continuer la lecture de Les promesses non tenues du Qatar seraient à l’origine de la crise de juin 2017

Les saoudiens et les émiratis pourraient intervenir militairement au Qatar

Les heures et les jours à venir vont être fondamentaux pour le Qatar.

Une logique guerrière

L’accélération des événements dans le Golfe entre l’Arabie saoudite et ses alliés de circonstances, les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn, contre le Qatar montrent qu’une logique guerrière est en route. Les saoudiens et les émiratis sont dans un état d’esprit de belligérants envers le Qatar. Ils n’entendent plus et ne croient plus à ce que dit le Qatar et pourraient se préparer à intervenir militairement.

Les forces en présence et le petit territoire occupé par le Qatar, en cas de conflit militaire, feraient qu’en quelques heures le Qatar pourrait être mis sous tutelle. Les éléments de justification sont déjà rendus publics. L’Arabie saoudite les Emirats Arabes Unis et Bahreïn annoncent fermer leurs voies terrestres, aériennes et maritimes avec le Qatar « pour protéger leurs sécurités nationales des dangers du terrorisme et de l’extrémisme». Si l’affaire n’était pas aussi grave, tout cela prêterait à sourire notamment en ce qui concerne l’Arabie saoudite.

Photo QNA – L’émir Tamim rencontre Theresa May

Le Qatar a- t-il de vrais amis ?

Qui sont les amis sur lesquels le Qatar peut compter dans les heures à venir ? Ils ne devraient pas être très nombreux à part les turcs et tactiquement les iraniens qui auraient du mal à intervenir toutefois sur le sol qatarien.

Question subsidiaire, en cas d’intervention militaire de l’Arabie saoudite et ses alliés de circonstance, les américains basés sur le sol qatarien à al-Udeid protégeront- ils le Qatar ? Il est probable qu’ils joueront les « Ponce Pilate » sur ordre de Trump.

Le Qatar peut-il accepter une mise sous tutelle par les saoudiens ? Les heures et les jours à venir vont être fondamentaux pour le Qatar. Il faut souhaiter pour ce pays qu’il ait compris la gravité de la situation et en tire les conséquences.

Doha 28 mars 2017, le développement du secteur hors hydrocarbures

La diversification de l’économie qatarienne profitera-t-elle à la jeunesse de ce pays ? L’ouverture aux capitaux étrangers pour la financer montre que le Qatar a déjà capitulé. Continuer la lecture de Doha 28 mars 2017, le développement du secteur hors hydrocarbures

Doha 27 mars 2017, la suppression du ministère du travail au Qatar est une erreur politique

Inclure le ministère du travail dans un grand ministère du Développement administratif, du Travail et des Affaires sociales s’avère être une grossière erreur, au moment où la Qatar doit faire d’importants efforts pédagogiques pour l’amélioration des rapports sociaux dans ce pays. Continuer la lecture de Doha 27 mars 2017, la suppression du ministère du travail au Qatar est une erreur politique

La place de la femme dans la société qatarie

Les quelques avancées obtenues par les femmes qatariennes vont- elles résister au conservatisme croissant de l’actuel émir du Qatar ? Le rôle de Sheikha Jawaher bint Hamad bin Suhaim sera capital. Continuer la lecture de La place de la femme dans la société qatarie