Qatar Airways a du mal à faire décoller sa filiale saoudienne

Qatar Airways

Al Maha Airways est une filiale de Qatar Airways qui doit gérer une partie du trafic interne aérien saoudien. A plusieurs reprises son démarrage est reporté, cela finira par irriter sans doute le bouillonnant Akbar al- Baker.

Les saoudiens font durer le plaisir avec Qatar Airways

Qatar Airways envisage de recruter depuis quelques semaines des pilotes pour sa filiale saoudienne Al Maha Airways. De report en report l’Arabie saoudite fait durer le plaisir et va finir par agacer sérieusement le bouillonnant PDG de Qatar Airways Akbar al- Baker. Nul doute que les relations « difficiles » entre l’Arabie saoudite et le Qatar impactent la décision saoudienne même s’ils disent le contraire. Le Qatar par son refus de signer un accord du GCC (Gulf Cooperation Council) mettant notamment fin aux ingérences dans les pays voisins complique les relations entre les deux pays et met Qatar Airways et sa filiale Al Maha Airways en difficulté. Mais l’intérêt supérieur du Qatar passe avant celui d’Al Maha Airways.

Cette nouvelle société devait en particulier desservir Riyadh et Jeddah afin d’améliorer le trafic interne saoudien qui laisse à désirer. Le média, Boursier.com indiquait récemment que «  Qatar Airways serait intéressé par l’A330neo. Si l’appareil n’entrerait pas dans la flotte principale de la compagnie du Golfe, il pourrait satisfaire les besoins de sa filiale saoudienne, Al Maha Airways, dont les débuts sont attendus cette année. »

Il faut espérer que les relations entre les deux pays s’améliorent pour que la filiale de Qatar Airways, Al Maha Airways, puisse enfin décoller.