Qatar Airways doit choisir des marchés solvables et pénétrables

Qatar Airways

Les compagnies aériennes du Golfe prennent des risques en essayant de conquérir le monde mais elles peuvent être déstabilisées par des choix hasardeux.

Les marchés indien et américain posent  de sérieux problèmes de rentabilité pour les compagnies aériennes

En voulant investir sur le marché américain et indien, Qatar Airways peut- il se mettre en difficulté ? Ce qui vient d’arriver à Etihad Airways, d’importantes pertes financières, peut- il survenir à Qatar Airways ?

Même les compagnies du Golfe n’ont pas des ressources inépuisables. La preuve, Etihad Airways va remplacer ses cadres dirigeants devant les pertes importantes de la société. La prise de risque d’Etihad Airways qui a injecté d’importants investissements, notamment dans Alitalia et Air Berlin, au moment où les ressources des pays du Golfe ont chuté à cause de la baisse des prix du pétrole vient d’être sanctionnée.

Or, si les marchés européens posent problèmes, l’aventure que veut tenter Qatar Airways, en s’obstinant à vouloir pénétrer le marché américain, voire de s’implanter solidement en Inde  pourrait bien causer des dégâts bien plus importants.

La différence entre les cadres dirigeants d’Etihad Airways et ceux de Qatar Airways est énorme. Si les autorités des Emirats Arabes Unis sont capables d’intervenir officieusement pour remettre de l’ordre dans une des deux compagnies aériennes des EAU, il en est autrement au Qatar.

A l’image de ce qui se passe à la présidence du Paris Saint Germain où les objectifs ne sont pas atteints et pourtant on continue avec le même, le président de Qatar Airways sait qu’il ne risque rien. Si aux Emirats Arabes Unis le professionnalisme est de rigueur, au Qatar c’est le copinage qui règne en maître.